CFA mortLe gouvernement vient de présenter le 27 avril 2018 son projet de loi « Liberté de choisir son avenir professionnel », réformant entre autre l’apprentissage. Lors du CNEA du 18 avril, et devant les représentants.es de la DGAFP et du ministère du travail, nos organisations ont mis en avant les effets négatifs sur l’enseignement agricole de cette réforme qui, en l’état, méconnaît nos secteurs professionnels.
L’ensemble des instances consultées sur le plan national a émis un avis négatif.