Lettre sénateurLettre sénateurLe projet de loi « Liberté de choisir son avenir professionnel », réformant entre autres l’apprentissage va entrer en discussion au Parlement.
Ce projet de loi tente de relancer l'apprentissage par la seule approche de marché en donnant aux branches professionnelles la responsabilité de son pilotage, les Régions n'étant plus que des acteurs secondaires. Ce rôle minime dévolu aux Conseils régionaux avec des financements réduits ne permettra pas d’assurer l’indépendance, la neutralité et la viabilité des CFA Agricoles.