Note de service SG/SRH/SDMEC/2017-349 du 19 avril 2017 sur la procédure d'avancement des agents du MAAF.
Tous les personnels sont concernés exceptés les IPEF, les agents des corps d'inspection du travail (contrôleur et inspecteur), les corps enseignants et assimilés (PCEA, PLPA, CPE, maître de conférences et professeurs de l'enseignement supérieur agricole).

Les IGAPS sont les coordonnateurs d'avancement de tous les personnels du ministère, quel que soit leur secteur d'affectation, à l'exception des personnels enseignants et d’éducation. Le rôle du supérieur hiérarchique reste inchangé par rapport aux années précédentes. A cet égard, il est rappelé :
- que les propositions d'avancement doivent faire l'objet, pour chaque agent, d'une concertation entre le directeur et le chef du service concerné ;
- que les directeurs doivent informer les agents de leur service lorsqu'ils les proposent, mais également lorsqu'ils ne les proposent pas ;
- que l’appréciation portée sur l'agent sur la fiche de proposition d'avancement doit être argumentée, dans la mesure où les IGAPS et l'administration centrale l’utilisent pour procéder aux inter-classements et dans le cadre des travaux des commissions administratives paritaires ;
- que les fiches de propositions doivent être communiquées à l'IGAPS concerné  et, simultanément, au bureau de gestion concerné du service des ressources humaines.

telenoteservice

 

                           sniteat