Les organisations syndicales n’ont pas toutes le même point de vue sur les CHSCT. Certaines préconisent la mise en place de CSHCT régionaux alors que le SEA-UNSA Education est favorable à la mise en place de CSHCT locaux.

Pour le SEA-UNSA Education, des CSHCT régionaux sont trop éloignés des problèmes et difficultés rencontrés par les collègues sur le terrain d’autant qu’un certain nombre de régions ont fusionner, éloignant encore davantage une telle instance du terrain. Un CSCHT régional risquerait de devenir une instance politique régionale, occupée à gérer les contradictions syndicales et/ou risquant d’être instrumentalisée en lieu de pouvoir le détournant de sa fonction première.

Le SEA-UNSA a demandé que les représentants des personnels dans les futurs CSHCT locaux bénéficient d’une protection. Le système de décharge proposé par l’administration pour l’enseignement agricole, avec l’appui syndicat majoritaire, favorise les enseignants car il permet de rémunérer des heures supplémentaires occasionnelles (les HSA sont interdites pour les personnes bénéficiant de décharges syndicales !) alors que ce ne sera pas le cas pour les autres catégories de personnel.

 

                           sniteat