Redeploiement dghLe répit obtenu sous le gouvernement Hollande, c’est fini !
Après l’accalmie des années "Hollande" durant lesquelles l’enseignement bénéficia de créations d’emplois, autour de 1000 dans l’enseignement agricole, la politique actuelle affiche elle la suppression de 120 000 emplois de fonctionnaires. A l’Éducation nationale un redéploiement se fait au profit de premier degré financé par une baisse des moyens dans le second degré. La réforme du bac fera gagner un certain nombre de postes. Les prochaines réformes de l’enseignement professionnel et du bac professionnel seront certainement aussi l’occasion de trouver des marges budgétaires. C’est un peu le retour de "Sarko" sans le dire.

 

                           sniteat