Greve examen 2018 cfaLa réforme programmée de l’apprentissage en l'état du projet va mettre gravement sous tension l’ensemble des EPLEFPA et notamment leur CFA et CFPPA publics. Dans ce contexte, les nombreuses convocations des enseignant.es-formateurs.trices aux examens nous paraissent particulièrement incongrues puisque les interventions de nos collègues seront financées en grande partie, voire entièrement par les centres, alors que cela relève des compétences de l’État. De plus, lorsqu’ils sont payés, les rémunérations accessoires versées aux enseignant.es- formateurs.trices des CFAA/CFPPA ne couvrent pas leur temps de travail, les rémunérant de fait en dessous du SMIC. Enfin, aucune convention de financement n’existe entre les EPLEFPA et l’État pour l’intervention de nos collègues.

 

                           sniteat