enseiDurant l'année scolaire 2016-2017, un groupe travail a été ouvert dans le cadre du CTEA sur les référentiels professionnels des enseignants(es) et sur les obligations de services d'enseignement suite à la parution des nouveaux décrets à l’Éducation nationale en 2014. Dès 2014, le SEA-UNSA Éducation avait demandé au CTEA l'ouverture d'un tel groupe de travail. Si le dossier sur les référentiels des enseignants nécessaire au travail des jurys de titularisation a pu avancer positivement ainsi que la rédaction de projets de décrets sur les obligations de services des professeurs TIM, ESC et documentalistes, le travail sur les obligations de services des enseignants(es) en général n'a pas abouti. Aucun projet définitif n'a été présenté par l'administration du fait d'importantes divergences entre l'ensemble des acteurs.
A ce jour, sont bloqués suite à cette forme de statut-quo, les projets de décrets sur les services des enseignants ESC, TIM, documentalistes, ce que l'ensemble des syndicats dénoncent. Le chantier des indemnités pour missions pédagogiques particulières n'a pas été ouvert, aucune proposition de groupe de travail n'est faite.
Le SEA-UNSA Éducation demande le déblocage de la situation avec la parution des décrets concernés et l'ouverture du travail sur les indemnités pour mission particulière.  Le SEA-UNSA s'associera à des démarches intersyndicales allant dans ce sens.

 

                           sniteat