Lettre premier ministreNous souhaitons par ce courrier interpeller solennellement le gouvernement sur la méthode et le contenu du dialogue social tel qu’il se mène actuellement au niveau de la Fonction publique. Vous avez en effet ouvert un certain nombre de discussions dans le cadre de l’agenda social ou dans celui des chantiers sur l’idée de « refonder le contrat social avec les agents publics ». S’il n’est pas question pour nos organisations de contester la légitimité du gouvernement à élaborer un calendrier et un cadre de discussions et de concertations, nous tenons cependant à ce que nos organisations puissent participer à ces discussions en y retrouvant mieux, les sujets de préoccupations qu’elles portent au nom des agent.es que nous représentons, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

 

                           sniteat