Prise rdvLe boycott de la réunion du CNEA, le 2 avril dernier, constituait une expression de contestation majoritaire contre les projets d'arrêtés modifiant les seuils de dédoublement. À la suite de cette action, nous vous avions demandé le retrait de ces textes et avions sollicité une audience afin d'échanger avec vous sur les conditions réellement favorables à une augmentation des effectifs.

 

                           sniteat